2,3,4, Vert !

Après plusieurs semaines de préparation, les chambériens attaquaient leurs objectifs aoutiens. Une semaine négociée avec succès.

Tout débutait mardi 20 août, au GP des Marbriers (UCI 1.2) à Valenciennes. Sur cette dernière répétition avant le championnat de France, Chambéry CF profitait d'Anthony Jullien, de retour de la Polynormande pour aller chercher la 4e place au terme d'un sprint au sommet d'une rampe à 12% sur 500m !

Anthony Jullien et Thomas Delphis terminent médaillés des championnats de France U23.

Mais ce n'était que réellement à partir de vendredi 23 août qu'étaient attendus nos savoyards. Lors du championnat de France U23 à Beauvais, ils ont répondu présents en prenant rapidement le bon coup avec Anthony Jullien, coureur protégé de la formation AURA. "J'ai réussi à tout bien faire commenté" notre stagiaire pro. S'échappant dans un groupe de 6 avec Valentin Retailleau, il se retrouve pour la gagne avec Mathis Louvel (Normandie) et Théo Delacroix (Bourgogne-Franche-Comté). Au sprint, Anthony échoue à la 2e place, à quelques centimètres du nouveau champion de France espoir, Delacroix. "J'aurais aimé avoir le maillot après ma 2e place en cadet, mais sur cette course il était plus fort. Je n'ai rien à regretter".

Dès le lendemain, nos coureurs étaient de nouveau en selle pour l'épreuve contre-la-montre individuel. La proximité des épreuves ne permettant pas de doubler les efforts, seuls les plus efficaces du centre étaient alignés : Simon Verger, Paul Lapeira et Thomas Delphis. Le premier cité était attendu. Vice-champion de France amateur de la discipline fin juin, le normand rêvait de médaille. Finalement 8e, Simon n'est certainement pas parti assez vite. De son côté Paul Lapeira confirmait ses bonnes dispositions sur le chrono (10e) alors que Thomas Delphis allait chercher son plus beau résultat sur un "France" : la médaille de bronze. "C'est le travail qui paie" commentait le haut-savoyard avant d'ajouter au micro de Direct Vélo. "J'ai été battu par deux coureurs qui évoluent au plus haut niveau toute l'année, que cela soit sur la route ou la piste". 

Champou au pied du podium, Matteo en vert

La joie de Matteo Jorgenson, maillot vert du Tour de l'Avenir. Photo : Elisa Haumesser/Tour de l'Avenir

"Je ne sais pas comment j'ai fait pour le garder". Matteo Jorgenson peine encore à le croire une fois la ligne passée. Le premier américain du centre de formation vient de remporter le classement par point du Tour de l'Avenir (Coupe des Nations) symbolisé par le maillot vert. Débutée le 15 août à Marmande, les chambériens n'avaient pas perdu de temps à s'y distinguer. Matteo continuait sur sa lancée lors de cette seconde semaine de course : 3e de la 6e étape, 4e de la 8e étape, lui permettant d'endosser le maillot vert. Clément Champoussin, que tout le monde surnome "Champou" n'était pas en reste. S'il concédait du temps lors de la 7e étape, il signait deux 3e place lors des deux suivantes. Nicolas Prodhomme, quant-à-lui, prenait la 10e place vendredi au sommet du Col de la Loze. 

Il ne restait plus que deux jours d'épreuve alors à nos coureurs pour tenter de faire la différence. Deux jours qui s'annonçaient terribles. Samedi, Matteo concédait 20' au général, lui faisant quitter son fauteuil de dauphin. Champou débourssait lui aussi du temps. Plus de 2'. Dès lors, l'étape du dimanche devait permette à chacun de valider les acquis : le maillot vert pour l'un, la 4e place pour l'autre.

Distancé, Matteo Jorgenson ne comptait plus que sur des circonstances de courses pour garder son maillot distinctif à l'arrivée. Une arrivée où Champou tenta de peser pour prendre la 3e place du général. En vain. "C'était vraiment très difficile encore aujourd'hui" expliquait Matteo. "J'ai essayé, j'ai tout donné et ça c'est bien". De son côté, Champou se montre satisfait de cette 4e place. "J'ai tenté de lâcher le belge (3e du général, NDLR), il n'avait pas l'air bien dans la dernière ascension. Mais il y avait aussi l'allemand (5e du général, NDLR) qui me testait". 

Au final, Clément Champoussin termine 4e de ce Tour de l'Avenir, une place de mieux que l'an dernier sur l'épreuve qui l'avait révélée. Matteo Jorgenson est 17e et Nicolas Prodhomme, encore échappé sur la dernière étape, 24e. Malade, Ken Conter avait abandonné plus tôt dans l'épreuve. 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© CHAMBERY CYCLISME FORMATION