Des places d'honneurs

Entre le Tour du Loir-et-Cher (UCI 2.2) et le triptyque Italien, les coureurs de Chambéry Cyclisme Formation n'avaient pas le temps de partir à la chasse aux oeufs de Pâques ce week-end. 

Au Tour du Loir-et-Cher (UCI 2.2), Chambéry CF disputait sa deuxième course classe 2 de la saison, une semaine après un Circuit des Ardennes intense. Un peu fatigués, nos coureurs ont tout de même cherché à jouer les premiers rôles. Pourtant, la semaine avait mal débuté avec l'abandon de Matteo Jorgenson, malade. "On venait pour jouer un bon général avec lui" commentait notre DS, Léo Peters.

Si au final, Anthony Jullien est le mieux classé au général (36e), Jérémy Montauban a tiré son épingle du jeu. Après son premier podium en Elite la semaine passée, le chambérien a réalisé deux top20 (16e de la 1ère étape et 12e de la 4e étape) qui prouvent la bonne forme de notre coureur. "Nos coureurs ont mis du coeur à l'ouvrage et ont été motivés et impliqués. Ce travail doit être continué et portera à coup sûr ses fruits" concluait Léo Peters.

Antoine Raugel a pris la 9e place au Trofeo San Vendemiano

En parallèle, un second front était en Italie pour trois courses UCI 1.2U. Dès  dimanche 21 avril, au Trofeo San Vendemiano, c'est le plus chambérien des Alscaciens qui s'illustre. Montant en puissance sur les derniers week-end, Antoine Raugel vient prendre la 9e place tandis que Valentin Retailleau est 12e. "On s'en sort plutôt bien au regard des ennuis accumulés" commente note DS, Loïc Varnet. En témmoigne la double crevaison qui écartait Nicolas Prodhomme et la chute sans gravité d'Aloïs Charrin

Lundi 22 avril, sur un parcours semblable à la veille, nos coureurs disputaient le Giro Del Belvedere. Sur une course relevée et rapide, c'est Nicolas Prodhomme qui tire son épingle du jeu, en prenant la 4e place après avoir loupé le coche d'un groupe de deux qui s'envolait en tête pour se jouer la victoire. 

Enfin, ce triptyque italien se concluait au Pialo Del Reccioto mardi 23 avril. Sur une course aux 3000 mètres de dénivelé positif sous la pluie et le vent, si Aloïs Charrin avait pris la bonne échappée, c'est Nicolas Prodhomme qui réalise le meilleur résultat la 7e place. 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© CHAMBERY CYCLISME FORMATION