Etienne fabre de retour 

Deux de nos coureurs étaient sélectionnés pour participer a la deuxième manche du challenge national espoirs à Mareuille Verteillac. La course se disputer sur 3 étapes dont un contre-la-montre individuel. 

 

Lors de la première étape un groupe de 13 coureurs se détache du peloton dans les derniers kilomètres pour se disputer la victoire. Dans ce groupe figuré Etienne FABRE qui va chercher la 8e place et Guillaume va quant a lui chercher la 28e place. 

 

La deuxième étape est le contre la montre individuel. Etienne prend la 17e place et Guillaume la 44e. 

 

La 3 étape est la plus fructueuse pour les chambériens. L'étape se dispute sur 116 kilomètres. La course rapide avec beaucoup de mouvement profite a nos chambériens. Etienne va chercher une belle victoire qui est la 3e de la saison. Guillaume est lui a la 6ème place à 12 secondes de son coéquier. 

 

Lors de la 4e et dernière étape Etienne pointe à 13 secondes du leader au classement général. Le chambérien tente a de multiples reprises de faire la différence pour prendre tête au classement général final mais sans réussite. 

 

Le classment général est donc inchangé avec la victoire de Mathias LE TURNIER devant notre coureur de CCF Etienne FABRE. 

 

CLASSEMENT FINAL :

1er : Mathias LE TURNIER

2e : Etienne FABRE

29e : Guillaume MILLASSEAU

 

Etinne FABRE, vainqueur d'étape et 2e du CG : " J'ai été touché par une tendinite après le Rhône-Alpes Isère Tour. J'ai du observer une coupure de deux semaines. Il n'existe pas de blaissure positive mais celle-ci m'a permis de rattraper le ratard que j'avais pris à l'école. Me plonger dans mes cahiers m'a permis de ne pas cogiter. Debut juin j'ai pu reprendre le vélo tout en continuant à réviser mes partiels qui étaient 2 semaines plus tard. Tout s'est bien déroulé mis à part mon week-end noir au Tour d'Eure et Loir avec mes deux chutes et des sensations catastrophiques. La semaine suivante j'ai validé mon année a l'INSA.La validation m'a permis de ma remettre au travail sur le vélo en faisant 1000kms en 10 jours. Je suis arrivé au challenge avec 3 jours de courses en 6 semaines mais je savais que je pouvais faire quelque chose. En m'appuyant sur les erreurs de l'année dernière, j'ai su courir presque à la perfection puisque j'arrive tout les jours pour la gagne. Je suis très content d'avoir pu lever les bras, c'est une libération et ça me permet de faire une croix sur cette période compliquée. Pour la suite j'ai plusieurs stages prévu au mois de juillet. Au niveau compétition je vais être aligner sur l'avant dernière manche de CDF DN1, et le Tour d'Auvergne."

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© CHAMBERY CYCLISME FORMATION