Du courage sur une épreuve atypique

Aurélien Paret-Peintre et Clément Champoussin au sommet du plateau des Glières. Photo : EG/TSMB

Les coureurs de Chambéry CF ont prouvé tout leur caractère et leur panache ce week-end, entre Tour de Savoie Mont-Blanc (UCI 2.2) et Tour de la CABA (1.2.3.J). Récit.

Pourtant, la semaine de course avait mal débuté au Tour de Savoie Mont-Blanc. Maux de tête, vomissement,... la forte chaleur du premier jour de course alliée à des difficultées à plus de 2000m d'altitude comme le Col de la Croix de Fer n'ont pas rendu facile la vie de nos coureurs, à l'image d'un Aurélien Paret-Peintre arrivant plus de 30 minutes après le vainqueur du jour, Maxime Bouet (ex-pensionnaire de CCF). 

Hors jeu pour le classement général, la bande à APP n'a pas pour autant baissé les bras. C'est d'ailleurs lui qui sonne la révolte dès la demi-étape (82,50Km et 1807m D+ tout de même) du lendemain matin, accompagné de Clément Champoussin. S'ils ne possèdent pas assez de temps au pied du Col du Télégraphe, "Champou" va tout de même terminer 11e. Le vent semble changer de sens. 

De sens et en faveur de nos coureurs. L'après mid-di, lors du contre-la-montre, l'équipe glisse trois hommes dans le Top20 : Clément Champoussin 8e, Kevin Geniets 12e et Aurélien Paret-Peintre 20e. Revanchards, les hommes de Loïc Varnet vont animer la course jusqu'au dernier kilomètre de l'épreuve. Samedi, ils sont quatre à prendre l'échapée : Aurélien Paret-Peintre, Kevin Geniets, Reto Müller et Simon Verger. Ils n'y font pas de la figuration. Illustration dimanche, lors du plateau des Glières où Clément Champoussin passe en 2nde position, devant Aurélien Paret-Peintre, le maillot jaune et... Nicolas Prodhomme. Ce dernier conclue la révolte de CCF et va chercher la 6e place sur la dernière étape. "J'ai fait de la trotinette pendant trois jours" avançait-il humblement pour minimiser son exploit du jour. 

Le classement général et les 28e et 30e places de Clément Champoussin et Kévin Geniets sanctionne la mauvaise première journée des savoyards. Loïc Varnet préfère souligner l'état d'esprit de ses coureurs. "Nos jeunes ont fait preuve de courage en s'engageant, en nombre, dans chacune des échapées. Ils ont ainsi gagné en expérience en venant au terme de cette épreuve ô combien atypique". Une expérience qui pourrait leur être bien utile dès le week-end prochain au championnat de France élite.  

Sebastian Berwick avec son maillot jaune de leader sur le Tour de la CABA. Photo : LC Photographies

Sebastian Berwick remporte le Tour de la CABA

En parallèle, un second front était engagé au Tour de la Caba (1.2.3.J). Pas moins talentueux, les savoyards ont assumé le poids de la course durant deux jours pour s'imposer au classement général par l'intermédiare de Sebastian Berwick.

Dès la première étape, nos coureurs sous la houlette de Jean-Michel Flochon sont à l'avant de la course. Dans le coup, Sebastien Berwick prend la 2e place de l'étape, tandis qu'Anthony Jullien termine 3e, réglant au sprint le groupe de contre. 

Le lendemain, les savoyards profitent du contre-la-montre par équipe pour prendre le maillot jaune avec Sebastian Berwick. Bien aidé par ses coéquipiers, notre australien ne quittera pas sa tunique jaune sur la troisième et dernière étape. Si CCF ne remporte aucune étape, il fait carton plein du côté des maillots distinctifs. Sebastian Berwick repart paré de jaune, mais également de bleu ciel (classement des coureurs de 2e catégorie) et de blanc (classement meilleur jeune). De son côté, Dylan Herchel repart avec le maillot vert du classement par point.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© CHAMBERY CYCLISME FORMATION