Victoire par équipe en cdf et fabre sur le podium

La 5ème manche de coupe de France se disputait à Nogent-sur-Oise sous un grand soleil et 25 degrés. 186 kilomètres constituait la course avec un parcours varié entre parties découvertes et des petits enchainements de bosses. Au kilomètre 5 une échappée de 9 coureurs part avec Nans Peters. Très vite la formation leader de la coupe de France, le VC Pays de Loudéac roule et va vite avoir l'aide du CC Étupes. Le peloton ne revient qu'à 40 kilomètres de l'arrivée, grâce à un coup de bordure du Vendée U. Un groupe de 29 coureurs se retrouve donc à l'avant avec 6 Chambériens. Seul Victor Tounieroux en retour de blessure manque à l'appel après avoir replacé l'équipe. Une course de mouvement reprend forme dans les 20 derniers kilomètres. C'est Nans qui repart avec un groupe de 11 coureurs. Dans un premier temps Étienne Fabre rentre seul dans le groupe de tête et dans un second temps c'est Benoît Cosnefroy qui rentre suite à un gros travail d'Aurélien Paret-Peintre. C'est alors un groupe de 13 qui se joue la gagne puisque derrière les 3 CCF, Aurélien, Guillaume et Jaap contrôlent le groupe de chasse. 
À 3 kilomètres de l'arrivée Étienne part avec 2 coureurs pour la victoire. Il se classe 2ème. 


Grâce à la superbe prestation collective, le Chambéry CF remporte la 5ème manche de coupe de France et se replace au classement général provisoire.

 

CLASSEMENT FINAL :

1er : Guillaume GABORIAUD (Occitane Cyclisme Formation)

2e : Etienne FABRE

8e : Benoit COSNEFROY

13e : Nans PETERS

16e : Aurélien PARET-PEINTRE

25 : Guillaume MILLASSEAU

26e : Jaap DE JONG

66e : Victor TOURNIEROUX

 

 

Classement général provisoire de la Coupe de France DN1 : 1er VC Pays de Loudéac 631 pts, 2e C.C.F. 595 pts, 3e VC Rouen 408 pts

 

Clément DUPUY, directeur sportif : "L’enjeu était double. Gagner la course et changer la dynamique des schémas type de coupe de France. Les choses ont bien commencé et nous avons gardé un coup d’avance tout au long de l’épreuve. Sur le final, nous avons privilégié de la course de mouvement, la journée avait été longue pour tout le monde et des écarts pouvaient se créer. Nans a fait une journée incroyable pour le collectif. Toute l’équipe avait dès lors la responsabilité d’être à la hauteur. Tous ont fait une superbe course très aboutie sur le plan collectif. Je suis déçu malgré tout pour Etienne Fabre, tant il méritait ce type de victoire."

 

 

Crédit photo: Dominique Bécart

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© CHAMBERY CYCLISME FORMATION