Bourg-en-bresse

Le critérium du printemps à Bourg-en-Bresse s'est déroulé avec 100 coureurs au départ et 4 coureurs du CCF. Le départ se donne sous une météo changeante entre pluie, vent, neige et soleil. Un circuit de 4,061 kilomètres était proposé avec 25 tours à éffectuer. Ce critérium, sans difficulté notable, était propice aux attaques. 

Une première échappée de 8 se constitue avec Benoit dès le 2ème tour, celle-ci va faire 5 tours en tête. Ensuite les coureurs du centre de formation très actifs avec Aurélien et Rémy, provoquent et suivent les nombreux mouvements de course. 

A 6 tours de la fin, alors que la neige, tombe un groupe de 15 hommes se détache avec Aurélien et Benoit. Ce groupe  va se jouer la gagne. Aurélien Paret-Peintre va tenter plusieurs fois sa chance, notamment dans les 500 derniers mètres en compagnie de Dorian GODON. Celui-ci va lancer son sprint aux 200mètres pour aller chercher la victoire. Derrière Benoit va chercher la 2ème place au sprint devant son collègue Aurélien qui fait 3ème.

 

CLASSEMENT FINAL :

1er : Dorian GODON (TEAM Vulco VC Vaulx en Velin)

2 : Benoit COSNEFROY

3 : Aurélien PARET-PEINTRE 

33 : Rémy ROCHAS

 

 

 

Aurélien Paret-Peintreéchappé et 3ème : « Les courses en toutes catégories sont vraiment les plus dures à aller chercher, notament au niveau tactique. A Bourg en Bresse, c’était un critérium sans difficultées donc très difficile de faire des différences. J’aime bien courir les toutes caté c’est un excellent entraînement, on peut cumuler beaucoup d’efforts pendant les courses. Du coup, j’ai décidé de faire une course offensive du début à la fin. On a réussi à faire exploser la course à 3 alors que de nombreuses équipes avaient plus de 10 représentants au départ. Enfin le final était compliqué à gérer, on était en infériorité numérique, Benoit a donc décidé de tout miser sur le sprint et moi de jouer mon coup sur un moment de flottement. Malheureusement on s’est loupé, c’est dommage ! Ça fait 2 week end qu’on tourne autour avec Benoit, sans arriver à mettre au fond. Les sensations sont bonnes, je sens que je suis un peu plus juste physiquement qu’au début de saison parce que j’ai fait pas mal de repos à cause de douleur a un genou ces deux dernières semaines. Sinon les sensations sont quand même très bonnes et encourageantes pour la suite. Le mois de mars est très important, avec de belles courses comme la Durtorcha, la coupe de France et surtout Annemasse qui est pour moi a domicile. »

 

Vincent TERRIER, directeur sportif : « C’est bien sûr un peu frustrant de perdre sur les 500 derniers mètres alors que la course a toujours été dominée par nos coureurs. Mais il faut retenir que nous n’étions que 4 et que nous avons écrit la course de bout en bout. Nos coureurs étaient vraiment très forts et ils ont montré que le nombre ne fait pas la force. Ce genre de courses permet de faire beaucoup de rythme et de se mettre en confiance pour les prochaines échéances. »

 

Crédit photo: Vélo Club Villefranche Beaujolais

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© CHAMBERY CYCLISME FORMATION