La course rêvée d'APP

Aurélien Paret-Peintre franchissant la ligne d'arrivée à Annemasse - Photo : Zoé Soullard

"Certaines courses, tu as l'impression que tous les évènements tournent en ta faveur". Clément Dupuy, notre DS, ne cache pas sa joie. Dimanche 25 mars, Aurélien Paret-Peintre s'est illustré sur ses terres à Annemasse-Bellegarde (Elite). Devant sa famille, il s'est offert un des plus beaux succès de sa jeune carrière, réglant au sprint Benjamin Duculty (Villefranche) et Jimmy Raibaud (Roanne).

"J'ai du recevoir plus de messages après la course qu'à mon anniversaire !" sourit Aurélien Paret-Peintre. Au terme d'une course maîtrisé, le futur profesionnel chez AG2R-LA-MONDIALE sait qu'il a frappé un grand coup dimanche, sur la plus vieille course élite de France. Il n'y lui aura fallu que 5 courses pour s'illustrer cette saison, 5 courses où il n'a jamais terminé plus loin que la 12e place. Constant, il offre la première grosse victoire de CCF cette saison.

Un succès collectif pour Chambéry CF. "On a fait la course rêvée, avec toujours un coup d'avance" continue Clément Dupuy. Vainqueur au sprint, Aurélien décroche également la victoire au classement des grimpeurs, tandis qu'Antoine Raugel remporte le classement des rushs, "signe que l'on a toujours été actif dans la course" conclue Clément Dupuy.

La réaction d'Aurélien Paret-Peintre après sa victoire à Annemasse (vidéo)

Anthony Jullien à domicile sur le GP de Saint-Etienne - Photo : Zoé Soullard

GP DE SAINT-ETIENNE ET D'ANJEUX

Actif, Chambéry CF l'a également été samedi au GP de Saint-Etienne (Elite). Malgré une équipe volontaire, les savoyards doivent se contenter de la 14e place finale avec Anthony Jullien. "Le groupe est volontaire mais tendre. Il faudra de la patience sur des épreuves de haut niveau" explique Clément Dupuy, malgré une course cohérente.

Dimanche, ce même groupe se déplaçait au GP d'Anjeux (2e cat.). Même si "l'équipe a su mener sa course" raconte Vincent Terrier, notre DS sur place, la victoire lui a échappé dans les derniers mètres. "On a eu une erreur d'inattention qui nous coûte cette victoire". Jérémy Montauban termine 3e derrière deux coureurs de Besançon.

KATTERKOERS-LEPERS (GENT-WEVELGEM U23)

Enfin, le week-end était également le théâtre d'une manche de la coupe des Nations, le Katterkoers-Lepers (Gent-Wevelgem U23), où Reto Müller (Suisse) et Kevin Geniets (Luxembourg) étaient présents sous les couleurs de leur équipe nationale. La victoire est revenue au Slovène Ziga. "La fin de parcours était dure" analyse Kevin Geniets. "Les belges ont contrôlé la course et cela s'est joué au sprint". Notre luxembourgeois termine 21e dans le même temps que le vainqueur. Reto Müller est 64e et déçu. "J'ai senti que je n'avais pas trop les jambes" avance notre suisse. "J'ai réussi à rester au contact des favoris jusqu'au Kemmelberg. Là, j'ai complètement explosé". Pour sûr, Reto aura à coeur de montrer toute l'étendue des ses talents dès les prochaines courses !

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© CHAMBERY CYCLISME FORMATION