Charrin et Champoussin débloquent le compteur chambérien !

L'équipe chambérienne présente samedi 16 mars à Bourg-de-Péage.

De la joie des premières victoires de la saison pour Chambéry CF à la frustration de la coupe de France, le week-end a été riche en émotions pour les savoyards. Résumé.

Tout débute samedi 16 mars 2019, sous le soleil dromois au GP de Bourg-de-Péage (1.2.3). 16 degrès au thermomètre et un vrai air de printemps pour l'ensemble du peloton. Très rapidement, une échappée prend le large avec Ken Conter en son sein, puis un contre avec Elliot Schultz. A 50 km de l'arrivée, tout rentre et aussitôt, Clément Champoussin et Aloïs Charrin partent dans une bosse, sans que personne ne puisse les accompagner. "Clément est parti seul dans la dernière bosse du circuit. Il monte trop fort pour moi" explique Aloïs. La grimpeur niçois part alors pour un raid solitaire.

Et si on pense que la victoire est au bout, le groupe de poursuivants, où se trouvent Aloïs et Valentin Retailleau, arrivent à revenir dessus. "A 3 km de l'arrivée, je parviens à sortir alors que dans notre groupe on se regarde" poursuit Aloïs. Une attaque décisive qui permet à notre jeune espoir 1 de s'imposer chez lui et d'amener à CCF sa première victoire en 2019. "L'équipe a couru pour gagner et su protéger deux coureurs, elle a merité son résultat" raconte satisfait Loïc Varnet. "Celui-ci est d'autant plus remarquable que ce sont deux Espoir 1 qui ont réussi à prendre les deux premières places. C'est très encourageant !". Valentin Retailleau termine 2e , Clément Champoussin 11e et meilleur grimpeur.

Et sous la neige... Clément Champoussin

Sous la neige, Clément Champoussin remporte la Transversale des As. Crédit : Perrine Sauvey

Oubliez le grand soleil de la veille. Sur le plateau d'Hauteville, dans l'Ain, la Transversale des As (1.2.3) offrait un météo totalement différente. Après un départ ensolleilé à Saint-Vulbas, la pluie, la grèle et la neige faisaient tour à tour leur apparition lors d'une course qui allait être raccourcie de 25km. 

C'est dans la première ascension, Le Corlier, que la sélection s'oppère. Sous la pluie et le grésil, la peloton s'amoidrit et un groupe de huit va finalement prendre la poudre d'escampette, avec Clément Champoussin et Aloïs Charrin. Déjà très en vue la veille, les savoyards en avaient encore sous la pédale. Finalement un regroupement va s'opérer à 4km de l'arrivée. Un petit groupe où l'on retrouve en plus Thomas Delphis, Jérémy Montauban et Ken Conter

Clément Champoussin profite de la dernière descente pour s'extirper une nouvelle fois, accompagné par deux autres coureurs. Au pied de l'arrivée, une côte de 1,5 km, il accèlère et lâche ses adversaires à la pédale pour l'emporter. "Le groupe a bien fonctionné et a su résister par rapport aux autres équipes à des conditions hivernales." se rejouit notre DS, Jean-Michel Flochon. Un collectif à la hauteur des attentes du staff puis que Ken Conter vient prendre la 4e place et que 5 chambériens se classement dans les 20 : Alois Charrin 12e, Thomas Delphis 13e, Jérémy Montauban 20e. 

Zéro pointé en Coupe de France

Ces deux victoires viennent réduire la déception liée à la coupe de France. A Nantes-Segré, course support de la première manche de DN1, Chambéry CF est passé au travers de son sujet. "La déception est grande. Nous avons été confronté à un probl-me que nous avons été incapble de résoudre pour espérer performer" réagissait, déçu, Clément Dupuy notre entraineur. Même son de cloche du côté de Simon Verger, 24e et meilleur résultat savoyard dimanche. "Nous n'étions pas à la hauteur pour essayer de grapiller des précieux points pour la Coupe de France. Nous avons eu l'envie et la motivation collective mais pas le résultat au bout." Au final, Chambéry CF ne marque pas de point sur cette première manche remportée par Guichard (Pro Immo). Une situation à vite renverser dès la prochaine échance, le 7 avril, lors de Paris-Mantes.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© CHAMBERY CYCLISME FORMATION