L'Italie lui va si bien

Nicolas Prodhomme s'impose en solitaire à la Piccola Sanremo. Photo : Bicitv.it

En Italie, Nicolas Prodhomme signe sa première victoire sur la Piccola Sanremo (Elite). C'est le deuxième succès du normand de l'autre côté des Alpes.

Dimanche 31 mars, nos coureurs étaient sur la version espoir de la fameuse primavera, la Piccola Sanremo (Elite). Ici pas question de Poggio et de final le lond du bord de mer. Mais un final difficile tout de même pour puncheur. "J'aime ce genre de profil, il y a une partie plate usante puis un final dur" commente le lauréat du jour, Nicolas Prodhomme. Et dans ce format de course, Chambéry CF est en réussite. Après ue première partie bien manoeuvrée, nos coureurs ont fait la decision dans le temps fort de l'épreuve, malgé quelques coups du sort. "Antoine Raugel chute dans les derniers tours et Clément Champoussin crevé, la voiture neutre le répare mal, il a du changer de vélo. Il a mis longtemps à revenir" poursuit Nicolas. 

Il reste encore de belles cartes dans le dernier tour. "Matteo Jorgenson sort avec l'italien qui finit deux, derrière j'arrive à faire le jump". En supériorité numérique, les savoyards partent dans le bon trio. "Matteo s'est sacrifié pour moi, il a roulé entre les deux dernières bosses. On a attaqué la dernière difficulté avec 45" d'avance sur le peloton". Au jeu du chat et la souris avec Tarozzi (Zalf), Nicolas est le plus fort. "J'attaque et bascule au sommet avec 20" d'avance". Une descente maitrisé et un dernier kilomètre tout plat, Nicolas remporte sa deuxième victoire avec 3" sur Tarozzi. Matteo Jorgenson vient prendre la 3e place, Clément Champoussin complète la performance chambérienne avec la 9e place. 

En trois courses, Nicolas n'a pas fait plus loin qu'une quatrième place en Italie. "C'est vrai que maintenant je risque d'avoir la pancarte !" en rigole-t-il. "Déjà au départ deux italiens sont venus me parler de la Monte Grappa". Sur Sanremo, il devient le 53e vainqueur d'une épreuve où Ivan Basso ou encore Sacah Modolo sont venus s'imposer. 

Valentin Retailleau second à Vienne

Dans les autres courses du week-end, Chambéry CF était au GP de Saint-Pourçain (1.2.3) et au GP de Vienne (2.3).

D'abord samedi 30 mars, au GP de Saint-Pourçain, Chambéry CF a joué placé. Sur cette épreuve toute catégorie remportée par Romain Guyot, Lucas Meunier prend la 10e place juste devant Anthony Jullien 11e. 

Le lendemain, les plus jeunes de nos coureurs étaient au GP de Vienne (2.3). Une épeuve également bien manoeuvré par la jeunesse chambérienne. Et pourtant, il n'a pas manqué grand chose pour remporter la deuxième victoire du week-end. "Valentin Retailleau avait course gagné jusqu'à ce qu'il commete une erreur de jeunesse" commente notre DS sur l'épreuve, Loïc Varnet. "Il lève les bras avant la ligne et se fait passer à la fin." Une déconvenue que le jeune Espoir 1 saura corriger. "Dans le cadre de notre apprentissage, nos coureurs ont le droit de faire des erreurs. Charge à eux d'en tirer les conclusions."

Enfin, à l'international, Ken Conter découvrait les pavés de Gent-Wevelgem à l'occasion du Kattekoers (Coupe des Nations). Une découverte difficile puisque le luxembourgeois a du abandonner...

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© CHAMBERY CYCLISME FORMATION