Placés en attendant d'être gagnants

Ken Conter, 3e à Saint-Etienne. Photo : CCF

Deux belles épreuves du calendrier amateur se disputaient samedi 23 et dimanche 24 mars. Si les chambériens n'ont pas eu l'occasion de lever les bras, ils ont confirmé leur bonne forme du moment en étant présent à chaque fois dans le Top10.

Tout d'abord, samedi, direction le Forez au GP de Saint-Etienne (Elite) pour CCF. Dans un début de course rapide, Jérémy Montauban prend la bonne échappée et s'en va avec 12 coureurs. Villefranche et Dijon, piégés, sont obligés de mener la chasse. Au sommet de l'avant-dernière difficultée, Clément Champoussin contre et part avec deux adversaires. Revus à 5 km de l'arrivée, c'est Nicolas Prodhomme qui tente sa chance, bientôt rejoint par cinq coureurs dont Ken Conter. "Après avoir pris plusieurs bordures, cela m'a débloqué et je me sentais bien" commentait notre luxembourgeois.

Un groupe de six qui va finalement se jouer la victoire. "J'ai bien monté les bosses du coup je me suis retrouvé dans le premier groupe. Je savais que j'allais vite au sprint, ce que j'ai réussi à confirmer" conlut Ken. Il signe alors son premier podium sur une course Elite en prenant la 3e place. Nicolas Prodhomme termine 6e. Des places qui récompensent un "groupe compétitif sur cette épreuve" soulignait le directeur sportif, Jean-Michel Flochon.

Clément Champoussin, 4e

Clément Champoussin, 4e au sprint à Annemasse. Photo : Perrine Sauvey

Dimanche, direction la doyenne des classiques, Annemasse-Bellegarde (Elite) pour une épreuve qui a souvent souri aux chambériens, pas plus tard que l'an dernier. Une nouvelle fois, CCF avait l'envie de briller.

Très tôt, Simon Verger prennait l'échappée du jour, qui ne sera revue que dans le grimpeur de Chez Padon, à une trentaine de kilomètres de l'arrivée. Un groupe de 35 coureurs s'y détache. Ils ne seront bientôt plus que 13, parmi lesquels trois CCF : Clément Champoussin, Matteo Jorgenson et Nicolas Prodhomme. En supériorité numérique avec le CR4C Roanne, ils tenteront de tirer leur épingle du jeu, à l'image de Nicolas Prodhomme qui tentait de faire le dernier kilomètre en solitaire. Insuffisant. Comme la veille à Saint-Etienne, Jérémy Cabot (Dijon) était un cran au dessus de ses adversaires. "Le final était trop plat" commentait un brin déçu Clément Champoussin, 4e. "Les trois premiers sont des coureurs plus rapides que moi. Je ne pouvais pas faire mieux". Derrière, Matteo Jorgenson termine 7e et Nicolas Prodhomme 13e. "Les gars ont respecté les consignes, ils n'ont jamais eu un coup de retard" commente satisfait notre DS Clément Dupuy.  

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© CHAMBERY CYCLISME FORMATION