Tour de Lombardie

175 km, 34 équipes d’un bon niveau mais avec des compositions assez hétérogènes, temps sec et nuageux - 16°C

Nous prenons la course avec une équipe incomplète à 4 coureurs : Clément Champoussin, Aurélien Doléatto, Aurélien Paret-Peintre, Rémy Rochas

 

La première heure est excessivement rapide (45,3 km/h sur un parcours cabossé), puis 9 coureurs sortent, aucun n’est dangereux – la BMC et COLPAK font un tempo et laissent 2’30 au pied du Ghisello au Km 106

L’échappée se joue le GPM avec quelques secondes d’avance sur un groupe de 35 environ dans lequel on retrouve nos 4 gars.

Après la jonction, dans la descente, 3 coureurs sortent – sans LOTTO, BMC, COLPAK ou l’Australie, cette échappée ne peut pas être dangereuse....et pourtant elle va au bout après que les principales formations citées se soient neutralisées !!!

Rémy Rochas et Aurélien Doléatto tentent alors, en vain, de sortir dans des contres

L’écart est de 2’30 à 25 km de l’arrivée, lorsque nous abordons les derniers talus décisifs.

Rémy Rochas cale à 20 km de l’arrivée ; Aurélien Doléatto se sacrifie pour ses deux équipiers jusqu’à 8 Km de l’arrivée ; puis Clément Champoussin prend le relai jusqu’au sprint final, au sein d’un groupe de 16 coureurs qui se présente pour la 4ème place à 1’11

 

- APP gagne ce sprint, Clément Champoussin est 18ème dans le même temps.

 

Loïc VARNET “Course particulièrement aboutie sur le plan collectif – dont le résultat aurait pu encore être sans une neutralisation de certaines grosses formations ! C’est dommage, mais porteur d’espoirs pour la suite...”

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© CHAMBERY CYCLISME FORMATION