Les débuts de rémy rochas chez les pros

Salut Rémy ! Ce week end, tu as effectué tes débuts avec les pros sur  le Tour du Doubs. Comment as-tu appréhendé ces débuts ? Pas trop stressé ?

Mes débuts chez les pros se sont plutôt bien passés! Je suis arrivé sur cette course sans pression particulière, j'essayais de ne pas m'en mettre tout seul. J'espérais tout simplement ne pas décevoir l'équipe, qui m'a fait confiance, et moi-même.

 

 

- Comment s'est passé ta course ?

Je termine avec le peloton à une insignifiante 51eme place, mais j'en reste plutôt satisfait pour une première. J'avais pour consigne au départ d'être présent dans les coups en début de course avec Guillaume (Bonnafond) Nico (Denz) et Patrick (Gretsch). J'ai su répondre présent jusqu'au 2eme sprint intermédiaire que je remporte, qui était peu avant le Grand Prix de la Montagne où la bonne échappée s'est en allée. Pas dans un de mes meilleurs jours, avec les quelques efforts avant, j'ai vite été en incapacité de suivre les meilleurs dans ce Grand Prix de la Monatgne. J'ai subi un peu par la suite vers la mi-course, ça n'a jamais débranché et j'ai eu du mal à récupérer. Ça allait ensuite un peu mieux dans le final!

 

 

- As-tu aimé le milieu professionnel ?

J'ai beaucoup apprécié le milieu professionnel et ce qui l'entoure, l'ambiance, l'engouement du public...
Et puis les gars de l'équipe présents avec moi étaient très cool, gentils et abordables. Ils ne se prennent pas la tête, vraiment top ! 

 

- Que penses-tu de ta saison 2016 ?

Il y a du très bon dans ma saison 2016, mais également du moins bon malheureusement ! Mes deux premiers mois ont été compliqué, j'ai eu du mal à me lancer. Puis depuis début mai, où j'ai pu enchaîner 3 victoires dans le mois, j'ai eu des performances à haut niveau qui m'ont fait comprendre que je pouvais évoluer au plus haut niveau espoir et amateur, parmi les meilleurs. Une victoire à la ronde de l'isard, une belle performance au championnat de France, une 7eme place à l'étoile d'or en coupe de France sur un circuit dit "plutôt facile", une bonne régularité sur le Kreiz Breizh Élite (sauf sur l'étape où je chute dans le final).

Et puis dans la continuité à l'estivale bretonne où je reste quand même déçu de terminer 2ème, même si ça reste derrière un grand David Gaudu !

L'année prochaine l'objectif sera d'enchaîner des performances dès le début de saison sur des belles classiques !

 

Crédits photos : Nicolas Gachet - Direct Vélo

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© CHAMBERY CYCLISME FORMATION